Grâce à l’AMP (Accelerated Mobile Page), Gmail (mais aussi Microsoft et Yahoo) annoncent l’arrivée imminente des e-mails dynamiques, embarquant avec eux de nouvelles expériences toujours plus immersives pour les utilisateurs. Quels changements ces innovations vont apporter concrètement et, surtout, comment en tirer profit à votre niveau ?

Zoom sur l’e-mail dynamique et ses innovations

Google AMPL’arrivée des e-mails dynamiques permettra aux destinataires de réagir plus rapidement et plus facilement à leurs messages. Par exemple, sans quitter le message, ils pourront remplir un formulaire ou consulter un catalogue.

Pour rassurer tous les utilisateurs, Google avance bien évidemment que les e-mails interactifs ne représentent pas plus de risques que les messages classiques en termes de cybersécurité et répondent à la RGPD. En effet, les capacités d’AMP resteront limitées et tout le monde ne pourra pas envoyer ce type de contenu (Gmail examinera les demandes avant d’autoriser l’envoi de mails dynamiques).

Plusieurs acteurs vont bientôt tester les e-mails dynamiques : Booking, Pinterest, Doodle

Trois premiers sites ont accepté de se lancer dans l’aventure des e-mails dynamiques : la plateforme de réservation en ligne Booking.com, le réseau social Pinterest et Doodle, le spécialiste de la planification d’événements et rendez-vous.

Notes de l’agence : il ne s’agit que d’une première salve encourageante, puisque l’on murmure qu’une dizaine d’autres entreprises seraient déjà prêtes, elles aussi, à franchir ce pas pour optimiser l’expérience utilisateur.

Qui va pouvoir envoyer des e-mails dynamiques ?

Gmail email dynamiqueTous les gérants de campagnes e-mailing sont potentiellement intéressés par cette nouveauté susceptible d’améliorer les taux de clics et de conversion des messages publicitaires. Pour autant, la fonctionnalité ne sera accessible dans un premier temps qu’aux titulaires d’un abonnement G Suite, avec Gmail sur ordinateur exclusivement (et dans une version béta).

Chez Google, ce genre de test peut durer plusieurs années – on ne sait donc pas à quel moment ces messages d’un nouveau genre pourront réellement se généraliser.

Quelles limites techniques ?

Google anticipe toutes les limites propres à l’e-mail dynamique, qui peut aussi devenir un frein à la conversion s’il ne peut pas être lu correctement par son destinataire. À cet effet, on sait déjà que les principaux fournisseurs accepteront le format dynamique (Yahoo, Outlook, etc.) et qu’une version statique pourra être proposée en cas d’incompatibilité.

Si vous désirez en savoir plus sur la mise en place des e-mails dynamiques et comment en tirer profit, n’hésitez pas à nous contacter au 0158892736 ou via le formulaire de contact disponible ici.