Depuis de nombreuses années où l’on entend parler des différentes techniques de netlinking, le linkbaiting est toujours apparu comme la seule et unique méthode White Hat destinée à attirer des liens dits naturels vers son site web. “Bait” signifiant “appât”, le linkbaiting peut être défini comme une façon d’aller à la pêche aux liens à partir de contenus de qualité qui seront partagés et relayés par des sites tiers qui, en échange, vous feront un lien retour.

Le linkbaiting, la seule technique de linkbuilding Google-friendly

A l’heure où les bons backlinks sont de plus en plus difficiles à trouver et à obtenir, le linkbaiting apparaît comme un moyen efficace et pérenne de capitaliser sur son contenu, afin d’apparaître rapidement sur des mots-clés de longue-traîne et d’amasser suffisamment de visibilité pour espérer récupérer des liens retours vers son site. 

En théorie, le linkbaiting, qui fait presque figure de mythe dans le SEO, est la seule méthode d’acquisition de backlinks qui a une réelle valeur aux yeux de Google. Reste néanmoins à savoir comment Google parvient à distinguer un lien obtenu naturellement, sans sollicitation de notre part, par rapport à un lien acheté ou troqué, sans mention ni attribut particuliers tels que nofollow, sponsored, etc. Pour l’instant, cela reste un mystère mais force est de constater que Google compte beaucoup sur ses Quality Raters pour différencier un bon lien d’un mauvais lien, son algorithme s’appuyant surtout sur des indicateurs de mesure objectifs comme la récurrence des ancres de liens, la similarité des IP entre les sites référents, la sur-représentation des liens sitewide, la typologie des sites, etc.

 

Décrié pendant de nombreuses années étant donné la difficulté à glaner des liens de qualité naturellement dans certains secteurs d’activité, le linkbaiting revient en odeur de Sainteté, y compris auprès de la communauté SEO, à présent que Google accorde de plus en plus d’importance aux contenus des sites Internet. 

Comment favoriser le linkbaiting en incitant vos lecteurs à partager vos contenus ou à vous rendre la pareille par le biais d’un backlink ?

Rédigez du contenu viral !

La première règle à respecter quand on veut aller à la pêche aux backlinks sans influencer aucun propriétaire de site, c’est de rédiger du contenu original et surtout, viral ! Votre contenu, pour récolter un maximum de backlinks, doit faire l’objet d’un buzz en raison de ses qualités intrinsèques et de la richesse d’informations dont il abreuve votre lectorat. Votre sujet n’est pas intéressant ou manque d’attractivité ? A vous de choisir un angle d’attaque original qui vous permettra de le rendre glamour aux yeux de vos visiteurs afin de piquer leur curiosité et de leur donner envie de relayer votre article ou d’y répondre. Que vous fassiez du buzz ou un bad buzz, toutes les techniques sont bonnes, du moins en SEO, pour récupérer des backlinks. Attention cependant au retour de bâton : votre marque pourrait pâtir d’un marketing viral qui tourne au lynchage médiatique.

Rédigez du contenu expert !

Vous voulez être cité par des blogueurs, des sites de presse, des médias locaux ou nationaux voire des sites institutionnels ? Rédigez des contenus qui mettent en exergue votre expertise sur le sujet. Donnez votre point de vue et apportez un regard neuf aux thématiques que vous abordez. Nul intérêt que de répéter ce qui se dit déjà ailleurs sur le web. Démarquez-vous en proposant à vos lecteurs des contenus soignés et spécialisés, basés sur votre retour d’expérience.

Rédigez du contenu interactif

Pour inciter votre auditoire à vous mentionner, quoi de mieux que de les inviter à débattre, en commentaire de votre site ou, encore mieux, sur leur propre site, afin d’engager une discussion approfondie et d’apporter des opinions argumentées sur un thème précis.

Vous pouvez également intégrer à vos contenus des éléments interactifs ou/et dynamiques comme des quizz ou des formulaires afin de dynamiser la lecture. Proposez aussi bien des interviews que des sondages, des résultats d’études ou des enquêtes pour susciter l’intérêt de votre audience.

Intégrez du contenu multimédia

Infographies, Podcasts, vidéos, gifs… Tous les supports sont bons du moment qu’ils sont de qualité. Bien évidemment, si vous faites une infographie, veillez à ce que son contenu soit parfaitement lisible, au même titre que vos podcasts devront être audibles et vos vidéos en haute définition. Pour vos contenus, retenez que la forme compte tout autant que le fond. Si ce que vous avez à dire est intéressant mais que la mise en forme est dépourvue d’esthétique, il y a fort à parier que vos lecteurs vont se lasser et finiront par quitter votre site prématurément.

Rédigez du contenu en rapport avec l’actualité

Quoi de mieux, pour capter l’attention de son lecteur, que de rédiger des articles en rapport avec l’actualité ? Vous venez d’assister à un événement en rapport avec votre métier ? Rédigez dans les jours qui suivent un compte-rendu de cette journée et relayez votre article sur les médias sociaux en faisant usage de hashtags ou en mentionnant des personnes susceptibles d’être intéressées par votre post.

Rédigez des contenus sous forme de listes

A l’image du site Topito, vous aussi réalisez des tops 5, des tops 10 ou des tops 20 sur des thèmes proches de votre domaine d’activités. Bien souvent, les idées de classements sont inépuisables.

Rédigez des contenus sous forme de tutoriels

C’est bien connu, les contenus ludiques, qui apportent une réponse à une question ou une solution à un problème, donnent de très bons résultats en termes de de relais de l’information, aussi bien sur les réseaux sociaux que sur des sites tiers. Proposez à vos internautes des tutoriels, des ebooks ou des guides pratiques pour leur transmettre votre expertise et votre savoir-faire et, par la même occasion, profitez-en pour récupérer quelques adresses mails 😉

Rédigez des contenus humoristiques

C’est bien connu ! L’humour est un facteur de bien-être et de cohésion sociale qui marque les esprits. Pour capter l’attention de vos internautes, ajoutez une pointe d’esprit, de gaieté, d’ironie, de dérision, de légèreté et de sagacité à vos contenus.

Pas de linkbaiting sans réseaux sociaux

Bien évidemment, sans la présence de liens de partage vers les réseaux sociaux sur votre site, vous risquez de marquer un coup d’arrêt à la viralité de vos contenus. En effet, tous les internautes n’étant pas nécessairement des gestionnaires de sites internet, ceux-ci sont davantage susceptibles de relayer votre article sur les réseaux sociaux auprès de leur communauté. Pensez donc aux réseaux sociaux ! C’est un atout de taille…